Back to All Events

Bijoux de créateurs


photo ficelle @Gundula Papesch.jpg

du 15 novembre au 1er décembre 2019
vernissage le jeudi 14 novembre à 18h30 en présence des artistes
jeudi-vendredi 16h30-19h30 / samedi-dimanche 10h-12h et 15h-18h

ANAIDE DAVOUDLARIAN, GUNDULA PAPESCH, PATRICK SCHATTI, GUILLEMETTE VULIN

La galerie « Aux portes de la Champagne » accueille une exposition commune de quatre bijoutiers. Bien qu'ayant des univers créatifs différents, ils se retrouvent dans leurs manières d'explorer  la création de  bijoux par le biais de pièces uniques ou de petites séries. Raffiné et sculptural, ludique et poétique, un autre regard sur le bijou actuel vous emmène vers un luxe différent.

Anaide Davoudlarian
Née à Genève, Anaïde Davoudlarian est diplômée de l’ECAL (École cantonale d’art de Lausanne) en design industriel et de produits. Un stage à Tokyo la sensibilise à  l'esthétique japonaise, non seulement par l'idée de la beauté dans sa forme la plus simple et la plus pure, mais également par la considération et le respect de la nature éphémère de toutes choses. De retour en Suisse et suivant un intérêt croissant pour les bijoux, elle crée des collections mariant différents matériaux tels que l’argent, le papier, la résine et les pigments. Les bijoux se concrétisent par des séries de formes organiques et minimales mêlant l’argent et la couleur. Chaque pièce est réalisée avec soin dans son atelier. 

Guillemette Vulin
Guillemette Vulin travaille de manière artisanale et sa production se concentre sur de petites séries de pièces uniques entièrement fabriquées dans son atelier. Elle apprécie de  travailler sur des petits objets que l’on porte sur soi. C’est un moyen de s’approprier son corps, de le parer pour un moment, une occasion. L’objet que l’on choisit reflète une identité et marque notre appartenance à un style, un groupe, une culture.

Gundula Papesch
Gundula Papesch travaille depuis 25 dans son propre atelier après avoir fait ses études à la HEAD. Son intérêt porte en particulier pour les matériaux trouvés dans son environnement. Pendant des années, elle a créé des bijoux avec des galets des bains de Pâquis et a pu  exposer ses œuvres dans des galeries à Genève, Zurich, Vienne, Athènes, Barcelone, New York et Chicago. Pour cette exposition, elle a fait le pari de partir des matériaux trouvés à proximité  de la galerie « Aux portes de la Champagne ». C'est ainsi que des noyaux de cerise, des bouts de grillage, de la ficelle en plastique, des capsules de coquelicots, des morceaux de bois vont se transformer en bijoux en se combinant avec l’argent et l’or.

Patrick Schätti
Titulaire d'un bachelor et d'un master de la HEAD à Genève, Patrick Schätti exerce depuis plus de 10 ans une bijouterie en dehors des sentiers battus. Son approche privilégie une utilisation expérimentale des matériaux et techniques traditionnels, qu'il combine aux technologies de pointe.
Les matières premières peu valorisées ou détournées de leur fonction font naître une bijouterie surprenante et narrative, ainsi qu'une réflexion sur la valeur et le lien entretenu avec les objets portés.

Photo : Gundula Papesch, Promenade de Gundula Papesch et avant la récolte de la ficelle bleue


Dans le cadre de l’exposition

Ateliers de fonte à l’étain
Dimanches 17 et 24 novembre à 15h
Tout public dès 9 ans - Durée 2h
Atelier gratuit, réservation nécessaire au 022 850 92 92 ou info@bernex.ch

Les artistes vous invitent à venir créer des objets en étain, selon la technique du moulage. A partir d’objets que vous aurez apportés (également fourni sur place), vous fabriquerez un moule et fondrez l’étain à basse température.

 
Earlier Event: September 20
Alain Grosclaude - Genève nocturne